Rencontre avec Krystina Desrosiers.

Reyjin a rencontré Krystina Desrosiers, entraîneuse privée spécialisée dans la recomposition corporelle.

R : Qu’est-ce que la « recomposition corporelle?

K : La recomposition corporelle consiste à modeler le corps du client selon son objectif, soit en passant par une prise de masse musculaire, soit par une perte de gras. Les demandes alternent de l’une à l’autre, voire régulièrement axées sur un travail ayant une action sur les deux niveaux.

R : Comment t’es-tu intéressée à ce sujet?

K : Lorsque j’ai commencé à m’entraîner, je me suis mise à lire des articles et des études sur l’hypertrophie puisque mon but était de prendre de la masse musculaire. Je suis tout de suite tombé en amour avec le sujet. L’entraînement musculaire me fascine et on ne parle pas assez de
ses bénéfices chez la femme, comme ses bienfaits sur le plan hormonale, sur la santé lombaire, ses avantages concernant la perte de poids, etc… C’est plutôt vu comme un sujet tabou, puisque généralement associé à l’image masculine.

R : Comment se déroule un entrainement type?

K : Dû à la situation actuelle, mes entraînements sont essentiellement donnés par visioconférence. Ce sont des séances de 60 minutes. Je commence par un échauffement puis ensuite, on travail selon les besoins du client et à la fin, étirements.

R : Comment t’est venue l’envie de devenir entraîneuse privée?

K : J’ai commencé l’entraînement à un stade dans ma vie où je détestais l’image que j’avais de moi-même. J’aurai préféré être quelqu’un d’autre. À ce moment-là, je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais et jamais je n’aurais pu imaginer que l’entraînement aurait un impact aussi important dans ma vie. Il a su m’apporter une nouvelle vision de moi-même, celle d’une femme avec de l’amour propre lui permettant de trouver la confiance nécessaire pour prendre soin d’elle-même, une femme forte. J’ai également découvert la discipline, avec le plaisir que cela m’a apporté et stimulé en moi concernant le dépassement personnel. C’est exactement ce que je tiens à partager et faire découvrir à mes clientes et clients.

R : Quel type d’alimentation as-tu au quotidien?

K : Mon alimentation est avant tout adaptée à mes besoins. Étant donné que je m’entraine énormément, elle est essentiellement axée sur les glucides et les protéines.

R : Comment as-tu découvert Reyjin?

K : Mon copain est photographe professionnel, c’est par son intermédiaire que j’ai découvert Reyjin et fait la connaissance de Yannick, Jérôme et leur équipe. J’ai tout de suite adhéré aux valeurs de l’entreprise, en particulier le fait qu’ils aient décidé de travailler avec des entreprises locales. De plus la matière utilisée pour les vêtements est très agréable. On se sent vraiment bien dedans, ils suivent parfaitement le mouvement, vraiment adaptés à mes besoins.

R : Quel est ton produit préféré?

K : (éclat de rire) alors actuellement, il y en a deux que j’aime particulièrement : le hoodie « Enso » et le débardeur « Clear mind ».

R : Ton endroit préféré où t’entrainer à Montréal?

K : Le Monster Gym. J’aime la diversité des machines et l’ambiance plus « old school » de la salle! 

R : Qu’est-ce qui te motive chaque jour?

K : Je choisis tout simplement mes combats. De mon point de vue, dans la vie on a deux options : soit se plaindre constamment et culpabiliser lorsqu’on s’auto-sabote dans l’atteinte de nos objectifs, soit le choix de se lever et de travailler pour atteindre ce que l’on souhaite. Puisque je suis paresseuse et que je préfère choisir l’option la plus facile, j’ai décidé de travailler en fonction de mes objectifs visés. Cela veut dire choisir le moment idéal dans ma grosse journée de travail pour m’entrainer, ou encore de prendre 10 minutes pour cuisiner un repas santé au lieu d’attendre dans une file pour un « fast food » pendant 15 minutes. 

R : Un conseil que tu aimerais donner à ceux qui nous suivent lorsqu’ils s’entrainent?


K : Entraînez-vous pour vous-même et non pour les autres, de cette façon, vous percevrez votre cheminement d’un œil plus positif. Ne focalisez pas seulement sur les changements physiques que l’entraînement vous apporte, prenez le temps de remarquer les bénéfices pour l’ensemble de votre corps, que ceux-ci soient physiques et psychologiques. Lorsqu’on est trop axé sur nos objectifs, on a tendance à se fermer à tous les bénéfices externes liés à l’entraînement. Le lâcher-prise est primordial pour s’épanouir dans ce cheminement vers une meilleure version de soi-même.


Pour suivre Krystina Desrosiers :


Site web : https://www.krystinadesrosiers.com/
Facebook : https://cutt.ly/wkVn3Dc

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x